Ballonnements, nausées, petits boutons, indigestion, sensation de lourdeur, kilos en trop, fatigue etc … ce sont les maux d’après fêtes, souvent inévitables, d’autant plus si les repas s’enchaînent. Alors, comment retrouver une harmonie et ne garder que le côté positif de cette période riche en convivialité mais également en calories, graisses, sucres et alcool ?

Voici les 10 règles à adopter pendant la semaine qui suit les fêtes.

1 – Je m’hydrate : eau, tisanes digestives, soupes, bouillons sont à consommer sans limite.

2 –  Je supprime : l’alcool

3 – J’évite : les produits gras et/ou salés (produits industriels, viennoiseries, charcuteries, chips, aliments panés, frites), sauces, mayonnaise, fritures …

4 – Je limite : le sel, les viandes grasses, les matières grasses notamment animales (beurre, saindoux, crème fraîche), les fromages, le lait entier, les laitages au lait entier, les œufs, la noix de coco, les fruits oléagineux (noix, olives, noisettes, amandes …) et les produits sucrés (pâtisseries, laitages sucrés, gâteaux, chocolat)

5 – Je privilégie : tous les fruits et légumes, les féculents complets, les poissons, les viandes peu grasses (poulet, dinde, lapin), les épices.

6 – Je choisis particulièrement les fruits et légumes vecteurs de vitamine C : Citron, agrumes (pamplemousse, orange, clémentine), kiwi, persil, poivron…

7 – Je ne fais surtout pas de régime ou de « diet », ce serait trop agressif pour le corps qui vient déjà d’être attaqué par les repas de fêtes. Je mange donc lentement et à ma faim.

8 – Je ne me pèse pas ou j’accepte que mon poids risque d’être plus élevé du fait que le corps n’a pas encore eu le temps de faire la totalité de son travail d’élimination (rétention d’eau liée notamment à une alimentation qui a été plus salée).

9 – Je dors : Le corps a besoin de repos pour l’aider à élimer les excès.

10 – Je bouge : marche, vélo, footing, danse, ménage, piscine, à partir du moment où vous bougez tout est bon.

Bonnes fêtes à tous !