Les 5 dangers des régimes amaigrissants (infographie)

Une grande partie de mon activité de diététicienne nutritionniste consiste à vous accompagner dans votre envie de perdre du poids… Il existe tant de régimes amaigrissants, de façons de procéder qu’on peut rapidement se sentir perdu et mettre sa santé en danger en faisant le mauvais choix. Essayons de faire le point !

Les régimes amaigrissants : qu’est ce que c’est ?

Définition : Un régime amaigrissant se construit avec des règles strictes à respecter en matière d’alimentation dans l’objectif de maigrir. Ces règles feront en sorte de créer un déficit entre les apports en calories et les dépenses. En gros … mangez moins et bougez plus pour perdre du poids. Chaque régime va avoir ça petite spécificité histoire de vous faire croire qu’il est nouveau sur le marché et évidemment prodigieux mais le fond reste le même, il va falloir se restreindre !

Quelques exemples de règles (à noter que ces règles, selon les régimes, sont à appliquer tout le temps, à certains moments de la journée ou sous certaines conditions) :

  • Ne pas manger certains groupes d’aliments (féculents et/ou produits gras ou sucrés) ou inversement en manger beaucoup (notamment tout ceux qui apportent des protéines) ou ne manger qu’un seul aliment (ex : ne manger que des pommes)
  • Ne pas manger du tout (jeûner)
  • Utiliser des compléments alimentaires pour drainer, tromper la faim, brûler les graisses
  • Peser tous vos repas au gramme près et ne respecter que les grammages donnés
  • Ne pas faire d’écarts ou seulement sur les journées « Joker » (préétablies à l’avance)
  • Compter les calories (applis) ou les points et ne pas en dépasser un certain nombre par jour
  • Suivre un programme de sport strict digne d’un camp militaire ou à peine moins
  • Cuisiner des menus allégés préétablis ou recevoir ses repas allégés pour ne pas avoir à cuisiner
  • … et j’en oublie sûrement …
femmes faisant un régime

Effets sur le court terme

Tout le pouvoir des régimes amaigrissants est là, ils sont souvent assez ludiques et simples à mettre en place et donnent de bons résultats à court terme (sur les premières semaines et tant que vous les suivez). Mais petit à petit les résultats vont être moins présents et la difficulté à suivre les règles, elle, va plutôt aller en augmentant. La problématique de ces régimes se révèlent en effet sur le long terme et non sur le court terme.

Effets sur le long terme – Infographie sur les 5 dangers des régimes amaigrissants

Il y a quelques années un rapport de l’ANSES* a été publié sur les dangers des régimes amaigrissants. Vous trouverez le lien à la fin de l’article. En voici une infographie récapitulative.

Infographie : Dangers des régimes amaigrissants

1 – Perte de masse musculaire et osseuse

Votre poids descend vite sur la balance mais attention le poids est, certes, le reflet de votre graisse mais pas que … Dans les masses qui varient il y a aussi l’eau, le muscle et les os. Tous les régimes amaigrissants et d’autant plus si la perte de poids est rapide (en moyenne supérieure à 2 kg par mois) conduisent à une perte de muscles et de masse osseuse quelque soit l’apport en protéines du régime. L’Anses rapporte même une diminution de 1 à 2 % de la densité minérale osseuse pour une perte de poids de plus de 10 % de votre poids de départ.

2 – Risque rénal, osseux et cardiaque

Les régimes très déséquilibrés ou trop pauvres en calories peuvent induire des troubles du rythme cardiaque, des inflammations hépatiques, des troubles digestifs passagers, de l’ostéopénie et des calculs biliaires entre autres. Les régimes avec des taux de protéines importants nécessitent même un bilan rénal pour les personnes à risque d’insuffisance rénale.

3 – Reprise de poids

La reprise de poids va se faire de plusieurs façons :

  • Votre corps va s’adapter et va passer en mode « économie d’énergie ». La fonte de votre masse musculaire ainsi que le manque d’apport en énergie (nourriture) que vous avez imposé à votre corps vont engendrer chez lui un ralentissement. C’est un peu comme s’il se mettait en hibernation, il sait qu’il aura peu donc il consomme le moins possible et stocke tout aliment qui se présente à lui … Plus vous faites de régimes et plus le phénomène va s’amplifier rendant la perte de poids toujours plus compliquée.
  • Vos anciennes habitudes alimentaires n’ont pas vraiment changées, elles ont juste été mises de côté le temps du régime. Quand celui-ci s’arrête (parce que vous ne pouvez pas le garder à vie !), vos anciennes habitudes reviennent et les kilos avec.
  • La restriction cognitive (le fait de chercher à restreindre votre alimentation) va engendrer frustrations, pulsions et attirance très fortes pour les aliments interdits par votre régime. Les craquages ne tarderont pas à arriver suivis par la culpabilité, que vous apaiserez avec… de nouvelles restrictions qui engendreront de la frustration puis des craquages … Bienvenue dans le cercle infernal de la restriction cognitive. Les aliments que vous mangerez de manière compulsive vous feront évidemment reprendre du poids notamment parce que votre corps sera toujours en mode « économie d’énergie ».
  • Aviez vous vraiment du poids à perdre ? le poids de forme est déterminé par le corps. Le forcer à aller en dessous avec un régime amaigrissant c’est reprendre dès que vous arrêtez le régime. Contrairement à ce qu’on veut vous faire croire, ce n’est malheureusement pas nous qui décidons de notre poids de forme mais la génétique et notre histoire. Ce poids de forme est variable au cours de notre vie.

L’ANSES estime qu’1 an après un régime amaigrissant 80 % des personnes ont déjà repris du poids et que le chiffre augmente avec le temps. La reprise de poids va même souvent au delà du poids de départ.

4 – Perte de l’estime de soi et dépression

La dépression et la perte de l’estime de soi sont des conséquences psychologiques fréquentes des échecs à répétition des régimes amaigrissants. Dans notre société on valorise la perte de poids et on met la faute de la reprise de poids sur la personne qui a suivi le régime et non sur le régime. J’ai entendu de nombreuses fois des patients me dire que s’ils ont repris du poids après un régime c’est parce qu’ils manquaient de volonté. La reprise de poids est liée au régime en lui même et non à la volonté. Comment ne pas perdre confiance et estime de soi quand on se met sur le dos la responsabilité de nos échecs alimentaires.

5 – Pour les enfants et les femmes enceintes (fœtus) : Ralentissement de la croissance

Grossesse : Au cours du 2ème et 3ème trimestre, un régime amaigrissant peut engendrer un ralentissent de la croissance fœtale et peut avoir des conséquences sur la santé ultérieure de l’enfant.
Enfant et adolescent : la restriction calorique entraîne un ralentissement de la croissance et du développement pubertaire. A ces risques, s’ajoutent des risques d’aménorrhées (arrêt ou retard des règles) mais aussi de tendinites, de déminéralisation osseuse et de déficit en fer, notamment chez la jeune sportive.

Perdre du poids – La bonne approche.

Si vous ne vous sentez pas bien dans votre corps, qu’une envie de perdre du poids se fait sentir, rapprochez vous d’un professionnel de santé (diététicien ou médecin nutritionniste) compétant pour en parler. On me demande souvent qu’elle est ma technique pour redonner le sourire à mes patients. La réponse est difficile à donner car je n’ai pas une technique que j’applique à tout le monde, mais une multitude d’outils et d’approches qui vont me servir à m’adapter à vous et me permettre de vous aider dans votre recherche de perte de poids.

Source :

*Rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) sur les risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement.

Previous

Next

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest