Le batch cooking

par 28 Nov 2018Actualités0 commentaires

Après quelques mois d'absence consacrés à mon nouveau rôle de maman, me voilà de retour au travail avec joie mais aussi avec appréhension !
J'ai beau être diététicienne, l'organisation pour pouvoir maintenir une vie de femme active et de maman allaitante tout en ayant des repas équilibrés, indispensables pour ma santé et donc celle de ma fille, me semble compliquée à mettre en place. Retour à la maison à 21H00, peu de temps libre, fatigue importante ... autant de bonnes raisons pour céder à l'appel du fameux "steak pâtes".

C'est pourquoi j'ai décidé que c’était le bon moment pour tester un phénomène qui prend de l'ampleur : le batch cooking ou comment préparer en une fois les repas pour la semaine. Pour ça, j'ai utilisé le livre de Caroline PESSIN "En 2H00 je cuisine pour toute la semaine".

Cela fait donc 3 mois que j'utilise cette technique, en voici mon retour : Lors d'une importante cession de cuisine le week end, on prépare 5 repas avec des protéines (animales ou végétales) des féculents et des légumes pour 4 personnes. Si vous n'êtes que 2 à manger à la maison, il vous en reste donc pour le midi également.

 

Les avantages :

  • Un gain de temps considérable le soir et pas de "Qu'est ce qu'on va manger ?" : Vous gagnez du temps sur les courses car la liste est prête et vous gagnez du temps le soir car vous rentrez et il n'y a plus à se poser de questions … un assemblage ou une cuisson de dernière minute et c'est réglé.
  • Des repas variés et globalement plus sains : Du fait maison, des légumes de saison, des repas où l'on retrouve des féculents, des légumes et des protéines animales ou végétales. Mes papilles sont conquises et mon envie de repas santé rapides à faire le soir comblée.
  • Un gain financier et moins de gâchis : N'acheter que ce qu'on va utiliser en cuisine permet de faire des économies. Pourquoi pas investir cette économie dans des légumes bio pour encore plus de saveurs et de santé.
  • Une évolution de ses capacités en cuisine :  Finalement à faire de la cuisine sur le pouce, et même parfois avec des menus on fait toujours les mêmes plats, les mêmes légumes, les mêmes techniques. Avec cette méthode on se retrouve sans s'en rendre vraiment compte à cuisiner parfois des plats plus sophistiqués, à découvrir des astuces de conservation ou de préparation pour gagner du temps, voir à découvrir des ingrédients.

 

Les inconvénients :

  • Trouver du temps le week-end n'est pas simple et on ne parle pas de 2H00 comme l'annonce le livre que j'ai suivi mais plutôt de 3 à 4H00 (vaisselle comprise)
  • Dans le livre de Caroline PESSIN, les plats sont souvent en sauce et riches, il faut parfois modifier les recettes pour limiter les graisses.
  • Tant qu'on n'a pas acquis une autonomie pour la conception des menus et que l'on suit les menus des livres traitant le sujet, on peut se retrouver avec des plats que l'on n'aime pas donc il faut, là aussi, savoir anticiper et modifier une recette.
  • Il faut du matériel de cuisine et beaucoup de plats de conservation, donc souvent des achats à prévoir au début.
  • Faire attention à la conservation des aliments et ne pas hésiter à congeler (... et donc avoir de la place dans le congélateur !)

En conclusion :

Cette technique est intéressante, évidemment il faut l'adapter à ses goûts, il ne faut pas prévoir de la faire les semaines où l'on s'absente le week end et il faut aimer cuisiner mais la tranquillité d'esprit le soir en rentrant et le plaisir de manger des plats maison même au travail m'ont convaincue.

 

Ouvrages traitant du sujet :

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Autres articles pouvant vous interesser :